Le carnet du sportif

L'apprentissage de valeurs éducatives et sociales

Code du Sportif

Code du sportif

Je m’engage à :
Me conformer aux règles du jeu
Respecter les arbitres et les juges
Respecter les adversaires et les partenaires
Être maître de moi-même en toutes circonstances
Être loyal et tolérant dans le sport et dans la vie
Refuser toute forme de tricherie et violence
Être exemplaire tolérant et généreux
Respecter l’environnement

Charte des Parents

Charte des parentsJe m’engage à :
Respecter le « Code du Sportif »
Faire respecter le « Code du Sportif » par mon enfant
Connaître les règles du sport qu’il pratique
Veiller à l’équilibre de sa pratique sportive
Relativiser les enjeux d’une rencontre sportive
M’intéresser et m’impliquer dans les activités du club

Charte de l’Arbitre

Charte de l'arbitre

Je m’engage à :
Faire appliquer et respecter les règles du jeu avec impartialité
Détenir et connaître la dernière édition des règlements et autres lois du jeu.
Veiller au bon déroulement des épreuves et au respect mutuel des participants
Respecter les joueurs
Favoriser l’esprit de l’activité sportive

Charte de l’Éducateur

Je m’engage à ;
Développer l’esprit sportif, respecter et enseigner la « Code du Sportif »
Charte de l'éducateur Relativiser les enjeux d’une rencontre sportive
M’entraîner régulièrement à titre personnel, pour disposer de la résistance physique nécessaire à ma mission
Faire respecter les règles de sécurité et d'hygiène spécifiques à la discipline encadrée
Faire respecter le matériel et les équipements
Former les pratiquants aux rôles d’arbitre, juge et organisateur

Charte du Dirigeant

Charte du dirigeantJe m’engage à :
Développer l’esprit sportif, respecter et enseigner le « Code du Sportif »
Assurer le bon fonctionnement de l’association
Relativiser les enjeux d’une rencontre sportive
Faire savoir que le JEU prime sur l’ENJEU
Faire respecter les installations et le matériel

Charte du Spectateur

Charte du spectateurJe m’engage à :
Respecter le « Code du Sportif »
Apprécier le spectacle en toute convivialité
Encourager les joueurs et les beaux gestes
Soutenir mon favori en respectant son adversaire
Relativiser les enjeux d’une rencontre sportive
Fraterniser avec les autres supporters

Conseils pour ma santé

Règles de bonnes pratiques

Le contrôle médical

Le Suivi Médical
Veille au maintien de ma santé
Contribue à optimiser mon entraînement grâce aux différentes évaluations (physiologique, biomécanique, biologique, psychologique et nutritionnelle)
Dépiste précocement un éventuel état de surentraînementLe contrôle médical

C’est la mission du Centre d’Évaluation Sport Santé (C.E.S.S.) qui est reconnu centre médico-sportif par le ministère de la Jeunesse et des sports depuis décembre 1998.

La Visite Médicale
L'article L.231-2 du Code du sport prévoit :
Que la première délivrance d'une licence sportive est subordonnée à la production d'un certificat médical attestant l'absence de contre-indication à la pratique des activités physiques et sportives…
Que la participation aux compétitions sportives organisées ou agréées par les fédérations sportives est subordonnée à la présentation d'une licence sportive attestant la délivrance d'un certificat médical mentionnant l'absence de contre-indication à la pratique sportive en compétition…
Ce certificat doit dater de moins d'un an

L’échauffement

Avant tout exercice, faire un échauffement :
Cardio-respiratoire : course à petite allure ou rameur par exemple, pour une:-meilleure irrigation musculaire
Réduction sensible de la dette d'oxygène
Musculo-tendineux : étirements progressifs, jamais douloureux, alternant tension (6 secondes) et relâchement (6 secondes).
Toujours général avant d'être spécifique
Suffisamment long : 10 minutes minimum, mais parfois jusqu'à 1 heure pour certaines activités.
Progressif pour amener le sportif dans des dispositions lui permettant de travailler avec une charge de travail maximale si besoin.
Pour éviter le point de côté et les risques de blessures
Pour faciliter la concentration en facilitant la libération des soucis du quotidien

La récupération après l'entraînement ou une épreuve

La récupérationDe préférence active : « décrassage » post-compétitif (footing ou vélo pendant 20 minutes sans résistance, suivi d'étirements posturaux).
Assurer la restitution de tous les équilibres altérés pendant l'effort (hydrique, glucidique, minéral,...) :
Hydratation : boire de l’eau régulièrement pour étancher sa soif
Prendre du jus de fruits sucrés (apport en glucides )
Manger un peu de glucides lents (pain et confiture)
Alimentation riche en vitamines et en substances minérales (manger des fruits)
S'isoler pour mieux se relaxer afin de diminuer son état d'excitation et d'assurer un sommeil réparateur
Masser les muscles pour chasser l'acide lactique
Faire un sauna, bain chaud, douche chaude

Les étirements

Les étirements

ACTIFS, préparer les muscles pendant l'échauffement
PASSIFS, après l'exercice pour aider à la récupération

Faire des étirements permet de :
Libérer les tensions
Redonner sa souplesse et sa longueur initiale au muscle, contracté pendant l’entrainement
Maintenir un apport de sang dans le muscle et éliminer l'acide lactique
Prévenir les blessures et l'apparition des courbatures

Chaque étirement doit être maintenu 15 à 30 secondes pour être efficace. Il faut les pratiquer lentement, sans chercher la douleur et en soufflant à chaque relâchement.

L’hygiène de Vie

Se soigner correctement en cas de blessure et respecter les arrêts de sport prescrits
Ne pas abuser des sorties nocturnes
Alcool, tabac, cannabis sont des substances dangereuses pour ma santé

L’alimentation du sportif

Les besoins

Les besoins alimentairesUne ration calorique plus élevée que la moyenne à cause des dépenses énergétiques effectuées au cours des séances d'entraînement
Prendre les repas à heures fixes et bien répartis dans la journée
Le petit déjeuner doit apporter un quart des apports de la journée
S’asseoir pour manger dans le calme et en prenant le temps de bien mastiquer tous les aliments
varier les menus
Manger au moins 5 fois par jour des fruits et des légumes
Éviter le grignotage

La composition des repas

Il faut privilégier un équilibre entre les glucides, les lipides et les protéines.

Les glucides (ou sucres) : carburant du muscle
Grandes quantités de sucres lents (légumes pays pâtes, le riz, le pain, les pommes de terre)
Les sucres rapides peuvent être limités sans inconvénient.

La composition du repasLes lipides (ou graisses) : autre source d’énergie du muscle
Source d’énergie indispensable surtout pour les efforts de longue durée, même s’ils sont accusés de faire grossir, par les sportifs
Privilégier les graisses d'origine végétale.

Les protéines (viandes, œufs ou poisson)
Nécessaires pour construire nos tissus.
En abuser, pensant augmenter ainsi sa masse musculaire, pourrait décevoir. L’excès de protéines n'a aucun intérêt, car, au-delà d'un certain pourcentage elles sont détruites et éliminées

Le sommeil réparateur

Indispensable de dormir pour récupérer :
- 10 à 11 heures pour un enfant
- 8 à 10 heures pour un adolescent
- 8 heures pour un adulte
Dans un environnement favorable (pas de bruit, pas trop de lumière, de chaleur, un bon lit, une bonne moustiquaire, etc…)

Les médicaments

Les médicaments

N’absorber que ceux prescrits après une visite chez le médecin
Toujours signaler au médecin et pharmacien qu’on est sportif pour éviter les risques de contrôle antidopage positif

Office de l'eau
LMK Productions - Services Internet

accueil   •  mon compte  •  contact   •  mentions légales